Mes réalisations culinaires

Aromates

L'oignon

  • Catégorie : Aromates
  • Publication : mercredi 21 décembre 2016 14:54
  • Affichages : 830

L'oignon

Fait partie de la famille des alliacées

Aliment riche en fibres et constitué principalement de cellulose et de pectine.

Le souffre entre dans la composition des substances responsables de sa saveur et de son odeur caractéristique. Ses composés souffrés lui confèrent une action hypoglycémiante

Une des meilleures sources végétales en Sélénium et en Manganèse, riche également en eau et en Potassium (171 mg/100g d’oignon cru). Pauvre en Sodium, il draine l’organisme.

Sa teneur en Vitamine C (24 mg/100g) lui confère des propriétés de protection contre des infections virales en renforçant le système immunitaire.

L'oignon cru est contre-indiqué dans les cas de brûlures liées aux reflux de l'estomac.

 

Il contient des antioxydants tels que des anthocyanes et des flavonoïdes dont la quercétine qui a une action protectrice contre l'oxydation du mauvais cholestérol.

 

Séchez vos larmes .......... si l'oignon est épluché après un séjour au froid ou sous un filet d'eau froide, il vous évitera les larmes.

Le persil

  • Catégorie : Aromates
  • Publication : jeudi 15 décembre 2016 11:11
  • Affichages : 1069

Le persil

 

Fait parti de la familles des ombellifères.

Originaire d'Europe méridionale, était employé par les Romains et les Grecs de l'Antiquité.

Il en existe plusieurs variétés : le persil plat avec des feuilles très aromatiques et le persil frisé.

Frais et cru , c'est un aliment alcalin, nutritif, tonifiant, riche en flavoniïdes (anti-oxydants)

Il fait parti des plantes les plus riches en acide alpha linolénique  (Acide gras poly-insaturé faisant parti des oméga 3.

Il contient également de la vitamine C (130mg/100g) et de la vitamine E

Il est également riche en minéraux : Fer,Calcium, Magnésium, Potassium et Manganèse.

 

Ses actions essentielles :

-         Vasodilatatrice et spasmolytique avec diminution de la Tension Artérielle en cas d’hypertension artérielle.

-         Antianémique

-         Apéritif, dépuraif, diurétique.

-         Provoque, facilite ou régularise le flux menstruel.

-         Stimule système nerveux et les fibres musculaires lisses de l’ensemble de l’organisme.

 

Indications principales :

-         Fatigue et anorexie

-         Anémie

-         Hypertension artérielle

-         Troubles des règles

-         Rhumatismes chroniques (arthrose) et goutte

-         Dyspepsie (états nauséeux, crampes, pesanteur gastrique)

-         Augmentation de la diurèse (émission d’urine) dans les cas de rétention d’eau, douleurs mictionnelles et lithiases (calculs) rénales.

 

Bibliographie :

"Ma pharmacie naturelle": Dr Yves Donadieu

"Les herbes aromatiques" : Andrea Rausch et Brigitte Lotz

L'ail

  • Catégorie : Aromates
  • Publication : mercredi 7 décembre 2016 18:59
  • Affichages : 1042

L'ail surnomée par les grecs : la rose puante

Ses vertus pour la santé.

Ce condiment est  riche en Provitamine A, Béta-carotène,Vitamines B (1,2,3,5,6 et 9),C et E, en minéreaux et oligo-éléments: Calcium, Cuivre, Fer, Iode, Magnésium, Manganèse, Phosphore, Sélénium, Sodium et Zinc.

Les quantités de protéines (2,21 g pour 100 g) et de glucides (21,50 g pour 100 g) présentes dans l’ail sont largement supérieures à la quantité moyenne apportée par les légumes (protéines : 2,21 g pour 100 g et glucides : 6,35 g pour 100 g).

- Antibiotique grâce au sulfure d'allyle

- Protection du système cardio-vasculaire grâce à ses substances souffrées

- Diminution de la Tension Artérielle, l'hypercholestérolémie et l'artériosclérose

- Aide à dissoudre l'acide urique (goutte)

- Antibactérien

- Anti-septique pulmonaire et expectorant

A consommer cru de préférence écrasé 10 mn avant dans les aliments pour qu'ils s'en imprègnent.

La cuisson détériorent certains principes actifs.

Pour neutraliser l'odeur désagréable communiquée à l'haleine : macher du cerfeuil ou du persil.

Penser à retirer le germe car celui-ci est responsable de sa mauvaise digestion et de la mauvaise haleine.

Contre-indications :

Femmes allaitantes et chez les personnes ayant les voies digestives irritables.

Dans tous les syndromes pulmonaires congestifs.

Bibliographie :

http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-analyse-ail,100.html

"Ma pharmacie naturelle"  Yves Donadieu